Le cunnilingus

Désagréments potentiels

Découvrir la sexualité et apprendre les techniques - Le cunnilingus

L’odeur et le goût de la vulve

Certaines femmes peuvent avoir du mal à se laisser aller à la pratique du cunnilingus car elles ont peur que leur partenaire n’apprécie pas le goût ou l’odeur de leur vulve. Elles se sentent gênées, mal à l’aise, ce qui les empêchent de s’abandonner complètement et d’obtenir l’orgasme.

Il est certain que la vulve, comme le reste du corps d’ailleurs, a un goût et un parfum, plus ou moins fort, plus ou moins doux, qui différent chez chaque femme. Cependant, beaucoup d’hommes apprécient ces senteurs qui peuvent même s’avérer être particulièrement excitantes. Et la vulve a la particularité de se nettoyer sans aide extérieure  : ses sécrétions contiennent une sorte de désinfectant naturel très efficace.

Alors Mesdames, ne vous inquiétez pas trop, une toilette quotidienne à l’eau des parties externes suffit largement, donc il n’y a pas d’excuses à refuser de se laisser dévorer !

Si toutefois vous n’êtes toujours pas à l’aise, un bain avant le rapport annihilera quasiment complètement votre parfum intime, au risque parfois de décevoir votre partenaire.


La sensation d’uriner

Il arrive que la femme ait la sensation d’uriner juste avant d’arriver à l’orgasme.

Cette sensation est parfaitement naturelle, n’est qu’une impression et ne devrait pas empêcher la recherche du plaisir. De toute manière, il est conseillé de toujours se vider la vessie avant un rapport, l’acte sexuel n’en sera que plus agréable.


Langue râpeuse

Certaines langues sont plus râpeuses que d’autres (un peu plus comme la langue d’un chat).

Pas de panique, pour pallier à ce problème, il suffit de la lubrifier d’autant plus avec de la salive et de garder la langue « molle », c'est-à-dire ne pas tendre le muscle à son paroxysme et préférer plutôt le muscle de la mâchoire pour les mouvements.


Le frein de la langue et la fatigue

La langue de l’humain est attachée au plancher de la bouche par un repli de la muqueuse appelé le frein.

Ce frein est très sollicité si la langue est longtemps tirée, comme cela peut arriver lors d’un cunnilingus, et peut faire souffrir.

Pour éviter cela, il est préférable d’avancer légèrement le menton et de coupler le mouvement de la langue avec un mouvement du cou de bas en haut. Cela permet aussi d’éviter de trop fatiguer la langue.

 

Les techniques avancées du cunnilingus

Découvrir la sexualité et apprendre les techniques - Le cunnilingus

La technique de base est normalement suffisante, mais il est aussi possible de l'améliorer de quelques variantes, notamment au début de l’opération, pour faire grimper le désir. Attention, trop de techniques différentes en même temps ou enchainées les unes après les autres risquent de faire tomber le flan, alors procédez au fur et à mesure et utiliser avec parcimonie.


Les mains

Les mains sont utiles pour masser les fesses ou la poitrine, ou se tenir aux cuisses de la partenaire.


Les doigts

Les doigts peuvent servir à écarter les grandes lèvres, à pénétrer le vagin et ainsi stimuler le point G, ou à masser délicatement l’anus.

Pour caresser le point G, si la femme est allongée sur le dos, l'idéal est de tourner son poignet pour orienter sa paume vers le ciel et insérer un ou deux doigts, préférablement le majeur et l'annulaire.

Il est impératif d'avoir les ongles très courts et qu'ils soient proprement coupés (qu'ils ne "griffent" pas).

Le point G se situe entre une et trois phalanges de profondeur. Avec un peu d'expérience, on peut dicerner au toucher une zone de quelques cm² où le contact est un peu différent. Massez-le circulairement, sans imprimer de pression trop forte, et en couplant le rythme avec votre langue de l'autre coté de la paroi.


L’utilisation de la respiration

Comme toutes les muqueuses du corps, la vulve, notamment humide, est très sujette aux changements de température et les sensations provoquées ainsi peuvent être très agréables.

Le cunnilingus de feu et le cunnilingus de glace

Une respiration lourde par la bouche tout près de la vulve provoque une sensation chaude, tandis qu’un souffle léger à une dizaine de centimètres, surtout sur une partie du corps humide, crée une sensation de fraicheur.

On peut aussi accentuer ses sensations de chaud/froid en modifiant la température de la bouche par exemple en suçant un glaçon ou en buvant un thé chaud juste avant le cunnilingus.

Les bonbons à la menthe forte (ou certains dentifrices) amplifie la sensation de fraîcheur.

 

La technique de base du cunnilingus

Découvrir la sexualité et apprendre les techniques - Le cunnilingus

cunnilingus-technique-de-base

 

Délicatesse !

Attention, nous ne rappellerons jamais assez que le lotus (la vulve) de la femme peut être extrêmement sensible !

 


Les préliminaires du préliminaire

Les « préliminaires » au cunnilingus, un peu comme pour le coït, servent à faire monter le désir: commencez par embrasser l’intérieur des cuisses, le mont de venus (la partie située au dessus de la naissance des lèvres extérieures), léchez délicatement l’extérieur des grandes lèvres, et puis petit à petit, alors que la vulve se détend, se gorge de sang et commence à gonfler, faites passer le plat de votre langue humide de salive, avec toujours beaucoup de douceur, le long de la fente.

Préparez vous mentalement pour la suite, car il faudra ne plus laisser place à l’erreur !

Les parties à lécher sont principalement l’intérieur des petites lèvres et l’entrée du vagin, et plus haut, le capuchon du clitoris, et avec une extrême douceur (et encore, chez certaines femmes cela reste quasiment impossible au début) le clitoris en lui-même.

La langue doit être sortie d’une manière particulière : il ne faut pas essayer de pointer avec le bout (l'extrémité de la langue devient alors très dure et n’est pas particulièrement agréable), mais plutôt sortir l'arrière de la langue pour garder la pointe molle, un peu comme pour lécher une boule de glace.

 


Les précautions

Quelques précautions sont essentielles à prendre :

Toujours commencer tout doucement ! Le rythme et la pression pourront toujours être accentués plus tard lors de l’opération, mais il est inconscient de commencer le cunnilingus par de grands coups de langue inconsidérés, au risque de casser tout le désir construit et accumulé précédemment lors des préliminaires.

La lubrification (par la cyprine venant du corps de la femme et/ou la salive) doit être constante et abondante. Messieurs, n’hésitez pas à arroser de votre salive la vulve de votre partenaire, il n’est rien de plus désagréable qu’une langue ou un doigt un peu sec sur les petites lèvres, ou pire, le clitoris.


Le concert commence

Ensuite, le reste de la technique consiste à accentuer très légèrement le rythme et la pression de la langue pour trouver le couple rythme/pression idéal qui ravira la femme.

Une fois que la partenaire commence à ressentir du plaisir, il devient alors capital de garder le rythme tout en continuant à lubrifier abondamment: pas de pause, pas de grands coups du bout de la langue, pas de pression trop importante. Il est même conseillé de rester « un tout petit peu en-deçà » du désir de la femme : la frustration éprouvée, très légère, si le rythme est un tout petit peu plus lent que nécessaire, peut aider grandement à l’accession à l’orgasme.


L'orgasme par cunnilingus peut prendre de 5 à 45 minutes, alors il faut s’armer d’un peu de patience.

Lorsque les premiers spasmes débutent, il ne faut pas s’arrêter, voire même très légèrement accélérer graduellement jusqu'à ce que le corps en entier convulse.


La récompense pour l’homme peut être fabuleuse: sentir une femme jouir au bout de sa langue lui donne un sentiment merveilleux de puissance, de contrôle, de domination et de réussite.


La vulve devient un stradivarius, l'amant un virtuose de génie, et le concert ne fait que commencer !

 

 

Les positions du cunnilingus

Découvrir la sexualité et apprendre les techniques - Le cunnilingus

Le cunnilingus peut s’effectuer dans diverses positions :



La femme est allongée sur le dos

cunnilingus-1a
cunnilingus-1a
cunnilingus-1b
cunnilingus-1c
cunnilingus-1d

C’est la position la plus classique, elle permet de relever le bassin de la partenaire, par les mains de son partenaire ou à l’aide d’un coussin placé dans le bas du dos, et permet à la femme de relever les jambes, les écarter ou encore les nouer derrière le dos de son partenaire. Cette position permet à la partenaire de se détendre complètement. C’est la position idéale pour apprendre le cunnilingus.





La femme est avachie dans un canapé ou un fauteuil

cunnilingus-2a
cunnilingus-2a
cunnilingus-2b
cunnilingus-2c
cunnilingus-2d

Très détendue dans cette position, la femme s'offre complètement et a la possibilité de regarder son partenaire à l'ouvrage si cela l'excite.





La femme est à 4 pattes, très cambrée

cunnilingus-3a
cunnilingus-3a
cunnilingus-3b
cunnilingus-3c
cunnilingus-3d

Cette position peut être particulièrement excitante pour l’homme, qui peut observer sa partenaire dans une position très cambrée, et et ainsi accéder facilement à ses seins ou ses fesses. L'orgasme est moins évident pour elle, mais cela peut-être une bonne introduction pour une lubrification avant une levrette.





La femme est debout

cunnilingus-4a
cunnilingus-4a
cunnilingus-4b
cunnilingus-4c
cunnilingus-4d

Cette position ne permet pas vraiment d’obtenir l’orgasme car il y a trop de pression sur les jambes de la femme, par contre elle est très excitante et pratique pour permettre de lubrifier la vulve en vue d’une pénétration dans un espace réduit comme des toilettes par exemple.





La femme est à califourchon sur la tête de son partenaire

cunnilingus-5a
cunnilingus-5a
cunnilingus-5b
cunnilingus-5c
cunnilingus-5d

Cette position est très pratique car la femme prend le contrôle, peut plus ou moins écarter les cuisses pour offrir son sexe à la bouche de son partenaire ou encore accélérer le rythme en utilisant des mouvements de son bassin.

 

Le cunnilingus

Découvrir la sexualité et apprendre les techniques - Le cunnilingus

cunnilingus

 

Présentation du cunnilingus

Le cunnilingus, c’est l’action sexuelle qui consiste à stimuler les muqueuses de la vulve de la femme avec les lèvres et la langue, notamment en léchant et en suçant les lèvres et le clitoris. Il est possible de s’aider aussi des mains et notamment des doigts.

Attention à l'orthographe, abrévié en cunni (et non pas cuni, cunis ou encore cunnie), son nom ne s'écrit pas cunilingus, cunniligus, cunnlingus, cunillingus, cunninglingus, cunningulus, ou encore cunninglus mais bien cunnilingus ou cunnilinctus.

'Cunni' vient du latin ('vulve / lotus') et lingus de 'lécher'.

Avec un peu de volonté et beaucoup de pratique et vous serez bientôt un expert du cunnilingus et serez à même de lui offir un cunnilingus de folie !

 


Les autres noms du cunnilingus

- Broutte-minou
- Faire minette
- Gamahuchage
- Tarte au poil (vulgaire)

 


Le meilleur ami de l'homme

D'abord, le taux de réussite est très fort : c'est peut-être la manière la plus facile pour faire jouir une femme. En effet, le clitoris est visible physiquement, ce qui rend pour l'homme sa localisation très simple (lire les articles sur l'anatomie de la femme), la langue permet des caresses très douces, chaudes et humides à la fois, les doigts sont disponibles, et enfin beaucoup de femmes sont naturellement très excitées de voir leur partenaire prêt à tant d'efforts pour les combler.

Ensuite, l'homme qui souffre d'un problème d'érection (il n'arrive pas à bander ou a joui trop vite) aura à sa disposition un outil efficace pour satisfaire sa partenaire.

Enfin, la plupart des hommes trouvent le cunnilingus très excitant, ce qui en fait un excellent préliminaire pour le couple.

 


Apprendre le cunnilingus : Coment devenir un expert du cunnilingus ?

Pour devenir un expert du cunnilingus, continuez ce guide du cunnilingus qui présente des techniques de base très précises ainsi que des techniques plus avancées et mettez en pratique aussi souvent que possible : aucune femme ne résiste à un cunnilingus de folie !

Essayez de nouvelles positions, remarquez ce qui a le plus d'effet sur votre partenaire, prenez le temps d'apprendre et de tester : la vision d'une femme qui jouit du fait de vos talents est la plus belle des récompenses.

 


Ce qu'il faut savoir

Un cunnilingus parfait est un cunnilingus fait avec envie et passion par un partenaire expérimenté et talentueux. Quelques techniques et bottes secrètes peuvent s’apprendre dans notre guide du cunnilingus, mais l’envie ne vient que de celui qui le donne. Et tout le monde a intérêt à ce que le donneur soit motivé !

Plus la partenaire verra son partenaire prendre du plaisir à la déguster, plus elle aura de faciliter à se laisser aller, et bien sûr, plus son (ou ses) orgasme sera fort.

 


A découvrir dans la suite de ce dossier

Mesdames, Le cunnilingus de vos rêves est au bout du chemin. Messieurs, découvrez des techniques particulières comme le cunnilingus de feu ou toutes les positions pour effectuer un cunnilingus de folie et devenir un expert de la minette.