Rapports sans pénétration

Premiers pas - La premiere fois

rapports-sans-penetration


Apprendre à son rythme


L’apprentissage consiste donc à faire l’amour sans introduire le pénis du garçon dans la vulve de la fille. Dans l’ordre habituel de la découverte de l’autre : les caresses (nuque, bras, cuisses, anus), les baisers (seins, testicules), les caresses du sexe de l’autre, la masturbation commune quand les deux partenaires caressent ensemble le clitoris ou le pénis, de l'un des partenaires, embrasser le sexe de l’autre, le doigtage (introduire par le garçon un ou deux doigts ans le vagin pour caresser le point G et ainsi élargir l’hymen ce qui est souhaitable et souvent indispensable avant la première pénétration). Très vite vous vous amènerez ainsi et réciproquement à l’orgasme.

Pour des débutants presque toutes les pratiques de caresses réciproques peuvent conduire à l’inoculation involontaire de sperme. Le port d’un préservatif est donc indispensable lorsque les relations initiales deviennent plus intimes. Si possible la jeune fille doit se faire prescrire la pilule (voyez l’infirmière du collège si vous ne souhaitez pas en parler avec votre mère ou votre père).

Pour les filles on n'atteint rarement l’orgasme du « premier coup ». Chaque  rencontre vous en fera découvrir un peu plus si vous savez être à l'écoute de votre corps et de votre plaisir. Tentez d'oublier vos tabous, de vous décontracter, il n'y a rien de « mal », tant que vous vous sentez bien.

 

 

Patience


C’est au garçon d’être patient et respecter suffisamment sa partenaire pour renouveler de bon cœur les tentatives à chaque rencontre jusqu’à réussir. Car au début l’arrivée de l’orgasme peut prendre plus d’une demi-heure pour ensuite revenir à des délais de cinq minutes à un quart d’heure suivant les jours et les humeurs. Parvenue à l’orgasme, il est normal qu’une fille hurle de jouissance, quitte à en faire trembler les murs…!


C’est à la fille de suffisamment respecter son partenaire pour lui donner à chaque rencontre par ses caresses l’orgasme auquel elle n’est peut-être pas encore arrivée. C’est très important de l’amener à l’orgasme, même si vous n’y êtes pas encore arrivée afin de ne pas le laisser repartir frustré. En effet une séance de câlins sans au moins un orgasme est beaucoup plus difficile à supporter pour lui que pour elle. Il y a en effet une réalité physiologique un peu « crue » pour les garçons ; quand ils ont été excités il faut que leurs testicules se vident du sperme accumulé, au risque de souffrir sinon d'une sensation très désagreable dans leurs testicules (ce phénomène est communément appelé "couilles bleues") !


De surcroît, que ce soit vous qui l’ameniez à jouir entre vos mains ou dans votre bouche vous excitera et renforcera votre attirance pour lui.

 

Articles en rapport