La toute première fois

Premiers pas - La premiere fois

toute-premiere-fois



La première fois est très importante pour la jeune fille. Elle désire ce moment et en même temps l’appréhende. Donc la première fois s’est préparée; une préparation qui a permis d’atteindre le désir, la confiance, et la joie d’une fête attendue : « la toute première fois ».
C’est un aboutissement : celui de rapports qui ont appris à l’un et à l’autre à se connaître affectivement, à apprécier le physique de l’autre (corps, odeurs, goût du sexe de l’autre, grain de peau, etc.) à savoir les caresses et baisers qui emmènent l’autre à l’orgasme et aussi ce qui peut gêner ou lui faire mal.
On est à peu près sur que la préparation est réussie quand les deux amoureux sont suffisamment
détendus pour trouver du plaisir à se déshabiller mutuellement, , pour avoir des fous rires ensemble
lors de leurs étreintes et pour parler de leurs envies sexuelles librement.
Sinon pour les garçons comme pour les filles, la première fois est rarement à la hauteur des espérances, soit par précipitation, soit par un manque de jugement dans le partenaire choisi, soit par une excitation un peu trop forte et difficile à contenir pour le garçon, mais surtout par manque d'expérience.
Cependant il ne faut pas s'attendre à démarrer votre vie sexuelle complète par le plus bel orgasme de votre carrière, il est normal que la première fois ne soit pas un aboutissement, c'est juste la première marche de l'escalier.

Les questions préalables à ce moment important de votre vie :
Avez-vous confiance en votre partenaire? Cette confiance est-elle justifiée?
Avez-vous indiqué que vous êtes vierge? Ce n’est pas une tare d’être vierge ; si les deux amants sont
vierges « la première fois « pourra être un peu moins réussie « sur le plan technique » mais sera infiniment plus satisfaisante sur le plan affectif particulièrement pour le garçon.

 


Quelques conseils de bon sens avant de faire l'amour pour la première fois :

La prochaine  « skins party » du collège ou du lycée n’est pas le type de fête approprié à une
première fois. Pétards, alcool, et « dark room » vont gâcher ce moment, même si l’ambiance peut éventuellement inciter à dépasser ses inhibitions.
Commencer par trouver un endroit tranquille, confortable , où vous ne risquez pas d'être dérangés . L’endroit idéal est  celui de vos précédentes rencontres ce qui la mettra en confiance. De préférence ayez une douche, c’est important pour elle.
Un peu de lumière, de la musique douce, un bâtonnet d’encens, etc .pour créer une ambiance intime et relaxante.
Pour les garçons : prévoyez PLUSIEURS préservatifs LUBRIFIES (au moins 5), au cas où vous avez un problème avec l'un d'eux et pour éventuellement recommencer. Prévoyez aussi un lubrifiant si jamais le vagin de votre amie était un peu petit ou si vous avez remarqué qu’elle « mouille » peu.
Tout ceci s’achète en pharmacie ou dans les grandes surfaces.
Pour les filles prévoyez, une serviette pour mettre sur les draps, des tampons ou des serviettes hygiéniques pour le cas où il y aurait un saignement.


Une première fois pour être réussie doit durer plusieurs heures, si possible une nuit entière.
C’est le rythme de la fille qui commande, même si le garçon peur lui proposer l’étape suivante des étreintes.
Ne négligez pas les préliminaires, faites-les durer, beaucoup de caresses, de baisers, de regards, qui évoluent vers des caresses plus intimes puis des baisers intimes sur les parties sexuelles de votre partenaire.
Faire jouir sa partenaire avant la pénétration est préférable (soit en la masturbant, soit en lui faisant un cunnilingus) , car c'est souvent plus simple pour un débutant.

Pour la première fois d’une fille, l’objectif du garçon doit être de lui apporter le maximum de plaisir et elle doit le ressentir. Si vous n’arrivez pas à retenir votre besoin d’éjaculer, ce qui est normal et probable, laissez-la vous caresser et vous embrasser jusqu’à quelle vous procure un orgasme, puis reprenez les préliminaires jusqu’à ce qu’elle vous demande d’entrer en elle. (Si vraiment vous n'arrivez pas à vous contrôler voyez la rubrique éjaculation précoce sur le site qui vous permettra d'apprendre à vous contôler un minimum).

Mettez vous d’accord au préalable sur le fait que c’est elle qui décidera du moment de l'introduction. Symboliquement au moment où la jeune fille veut que son amant entre en elle, c’est important que ce soit elle qui mette le préservatif sur le pénis de son partenaire ; elle assume ainsi l’acte qui va avoir lieu et surtout elle constate par elle-même que le rapport est protégé car c’est rare qu’elle prenne déjà la pilule. Le fait d’être rassurée participe également à la réduction de son stress.
Quand elle est prête vous pourrez peut être observer que spontanément l’ouverture de son vagin est devenue ronde et plus ou moins de la taille du diamètre de votre pénis… son sexe vous attend ! Lorsqu'elle vous confirme qu'elle est prête, mettez-vous en position pour démarrer la pénétration.

1 - Vous pouvez adopter la position facile et pratique du missionnaire, qui permet de se faire face et de continuer à s'embrasser. C’est la position idéale de la jeune fille qui veut se donner à son copain, et souhaite le recevoir en elle.
Introduisez le pénis en érection dans le vagin (lorsqu'il est humide) de la jeune fille. Pour introduire le pénis dans le vagin, surtout pour la première fois, il est plus simple que cette dernière le prenne dans sa main pour l'amener en elle (Mesdemoiselles, n’hésitez pas à lui proposer). Cela permet aussi à la jeune fille de symboliquement décider de devenir une jeune femme, de ne pas subir son « dépucelage » mais d’en faire un moment "consciemment choisi par elle" de sa vie personnelle.
Pénétrez très très doucement jusqu’à ce que le pénis soit entré complètement dans le vagin. Si elle a mal arrêtez la pénétration, mais ne vous retirez pas sauf si la jeune fille le demande (dans ce cas il faut rependre les préliminaires ou attendre une prochaine fois)
Sinon reprenez très doucement la pénétration millimètre par millimètre jusqu à ce que l’hymen cède.
N’entrez pas comme une brute : C’est d’elle qui s’agit. Dans ce moment capital et unique de sa vie et de la vôtre ce n’est cependant pas au garçon de « prendre son pied ».
Et à partir de ce moment là, il faut continuer tout doucement, sans brusquerie, avec des mouvements de corps lents et francs pour le garçon. (par franc, on désigne une pénétration complète, c'est-à-dire jusqu'à la garde du pénis). L'intérêt de conserver un rythme établi est que votre partenaire va s'attendre à un coup de boutoir à des moments précis, ce qui est bon pour l'orgasme.

2 - La jeune fille peut également décider de contrôler et de maîtriser sa première fois. Les amants adopteront alors la position «d’Andromaque » où la jeune fille, à califourchon au-dessus du garçon allongé sur le dos, guide la verge pour la faire pénétrer elle-même dans son vagin. En menant à son rythme la pénétration, la fille maîtrise son éventuelle douleur. Puis des mouvements de va-et-vient permettront à l'excitation de monter et l'éjaculation pourra se produire. Pour la jeune fille c'est alors un moment de plénitude, même si le plaisir en lui-même atteint rarement des sommets importants. Si la position d’Andromaque parait peu habituelle pour un premier rapport, le garçon doit l’accepter pour détendre la fille qui a peur d’avoir mal à son premier rapport sexuel complet ou qui n’accepte pas d’être « soumise » pour sa toute première fois.


Après votre première pénétration et éjaculation, l’écran « FIN » n’est pas allumé, le fête continue par de nouveaux épisodes amoureux. Continuez à caresser et embrasser votre partenaire et pénétrez-la à nouveau dès que vous êtes en érection. Il se peut même que vous restiez en érection après avoir éjaculé ; dans ce cas ne vous retirez pas…pensez à son plaisir et donc au vôtre et continuez vos mouvements de va-et-vient (prenez garde tout de même à ne pas perdre votre préservatif).

Si elle n’a pas souffert du tout, changez votre préservatif et reprenez votre partenaire pour un deuxième moment de plaisir ou bien continuez en la caressant et en l'embrassant.

 

Conseils ultimes pour les garçons :

Prenez votre temps, contrôler votre respiration, n'essayez pas d'aller trop vite. Le risque de jouir trop vite est très grand,

Après avoir assouvi votre désir réciproque terminez par de doux câlins, vous n'êtes pas un animal.

Soyez tendre … Il n’y aura pas de seconde première fois !

Quand vos éteintes s’achèvent posez un doux bisou sur son sexe et remerciez-la du bon moment passé ensemble ainsi que du cadeau qu’elle vous a fait d’être le premier. Elle devrait vous remercier à peu près de la même manière.

Ne la regardez pas quand un peu gênée elle vous quitte nue pour aller faire sa toilette et/ou se rhabiller.

Faites durer la fête ! Le sexe s’inscrit dans des sentiments :
Ne partez pas comme un voleur ! Invitez vous mutuellement à prendre un pot soit sur place soit à l’extérieur pour vous détendre ou apportez-lui le petit déjeuner au lit. Essayez de passer la fin de la journée ensemble.
Si vous êtes galant le lendemain offrez lui un cadeau…à la hauteur de vos moyens financiers mais durable car elle pourrait bien le garder toute sa vie même si elle ne se marie pas avec vous.
Un an après messieurs pensez à envoyer un bouquet de fleurs si vous n’êtes plus ensemble, à lui en apporter un si vous vous fréquentez toujours.

Un homme, un vrai, n’est pas une bête qui vide ses glandes en quelques minutes. Son respect pour sa partenaire lui procure des moments beaucoup plus longs de plaisir intense. Car pour être intense et long le plaisir doit être partagé. Et plus vous aurez attendu avant d'éjaculer, meilleur sera l'instant ultime.

Si malheureusement vous n’avez pas pu entrer en elle ce jour-là vous devez tenter de vous faire jouir avant de vous quitter, puis la fois suivante élargir délicatement son hymen avec vos doigts avant de tenter à nouveau une pénétration..



 

Articles en rapport