Deux choses importantes

Premiers pas - La premiere fois

deux-choses-importantes

 

Facteur émotionnel

La « première fois » ne revêt pas la même importance émotionnelle pour les deux partenaires. Pour les jeunes filles il s’agit le plus souvent d'une relation amoureuse qui compte. Pour les garçons c’est plutôt une expérience personnelle où ils se doivent d’être à la hauteur, une découverte des mystères de la féminité plutôt que d’un amour éternel. Le garçon doit donc tenir compte de l’attente amoureuse de la jeune fille pour que la première fois soit une fête réussie pour elle comme pour lui.


Mais pour autant la première fois n’engage pas pour la vie !

En revanche la première fois est importante pour l’équilibre de la vie affective et sexuelle,
d’une jeune fille comme d’un garçon. En effet rien ne réparera les dégâts affectifs causés par
l’égoïsme :

  • du dragueur qui ne pense qu'à tirer son coup et abandonne affectivement la jeune fille,
  • de la fille qui adore qu'on la caresse, mais laisse le garçon se débrouiller pour le reste.

Donc pour être sûr de réussir sa première fois, il faut surtout que les jeunes amants sachent bien ce qu'ils représentent l'un pour l'autre et qu'il y ait déjà une certaine complicité entre eux, et bien sûr, beaucoup de respect.

 

Contraception


La contraception est l’obsession des filles, et c’est normal. Éprouver du désir physique, n’est pas éprouver celui de la maternité !
Or une jeune fille peut se retrouver enceinte dès les premières rencontres un peu « hot » avant même un rapport sexuel dit « complet » c'est-à-dire avec pénétration du sexe du garçon dans celui de la jeune fille. Les deux partenaires sont donc concernés parce qu’ils prennent ensemble une responsabilité en se fréquentant. Vous devez vous protéger rapidement et en avoir discuté ensemble.

N'acceptez pas d’avoir des rapports non protégés ! Les maladies sexuellement transmissibles comme la conception d'un enfant sont des véritables problèmes contre lesquels il faut se protéger. Développer sa vie sexuelle, c'est en quelque sorte faire les premiers pas vers la phase adulte, et cela sous-entend savoir prendre ses responsabilités pour éviter des problèmes qui risqueraient de vous faire sacrément regréter vos premières expériences.

En cas de rapports non protégés ou de doute sur la protection apportée par le préservatif, n’hésitez pas à consulter un médecin, un pharmacien, l’infirmière du collège. Dès 14 ans cela se fait, sans les parents  et dans la confidentialité la plus totale. Vous obtenez sans aucune difficulté la prescription de pilule anti-conceptionnelle et de la pilule du lendemain. La pilule du lendemain est d'ailleurs gratuite dans n’importe quelle pharmacie.