Contraception

Premiers pas - Boite a outils

contraception

 

Ne pas confondre "Préservatif","Pilule", et "Pilule du lendemain"

 Le préservatif, surnommé la "capote" permet d'éviter le contact des peaux et des muqueuses du pénis et du vagin. Il protège donc de façon efficace contre les maladies vénériennes  (maladies sexuellement transmissibles : MST) et  notamment le SIDA. Un des conséquences de cette absence de contact est d'empécher le sperme d'entrer dans le vagin. C'est donc aussi un moyen de contraception. Mais si le garçon se détend trop tôt dans le vagin de sa partenaire et qu'en se retirant le préservatif rempli de sperme reste au fond du dit vagin... Le risque de fécondation de la jeune fille par le garçon est réel. Il en est de même si dans l'excitation du rapport la capote craque...

La contraception la plus efficace est donc la pilule. Votre médecin vous la prescrira à votre demande sans en avertir vos parents. Mais il faut justifier à sa mère la visite au gynéco, et ensuite trouver l'argent nécessaire pour acheter les plaquettes de pilule, les stocker et la prendre à l'insu des parents... Ce n'est pas évident quand on est jeune, que sa mère n'a pas abordé ces questions avec vous, et que la famille est "coincée".

Absence ou oubli de pilule, accident de capote, rapport non protégé ? En cas d'angoisse de risque de grossesse, il faut absolument se rendre dans une pharmacie et demander la pilule du lendemain (nom commercial NORVELO). Cette pilule est délivrée anonymement et gratuitement (C'est la Loi). Elle est également disponible à l'infirmerie du collège et du lycée..

L'important est de faire TRES vite : dans les 12 heures qui suivent le rapport sexuel " à risques" l'efficacité est de 95%. A plus de 24h l'efficacité tombe à 85%. Entre le deuxième et le troisième jour l'efficacité est de 58%. Au delà c'est fichu !

Même si ce n'est pas parfait, on peut la prendre plusieurs fois dans sa vie.

Plus les amoureux sont jeunes plus lors du premier rapport on n'a que la capote. Dans la plupart des cas cela se passe très bien. Mais en cas de SIMPLE DOUTE on se précipite à la pharmacie pour la pilule du lendemain. Il ne faut vraiment pas rigoler avec ça : avec le plaisir sexuel vient la responsabilité de ne pas faire n'importe quoi.