Comment caresser son sexe

Premiers pas - Guide des Calins

caresser-son-sexe-2



Comment il doit la caresser

Soyez absolument certain que vos doigts n’ont pas touché votre sexe et qu’ils ne portent pas le moindre reste de sperme.

Commencer par l'exciter en lui caressant l'intérieur des cuisses tout en l'embrassant, puis remontez vers son sexe, en retirez-lui ses sous-vêtements.

Ensuite soyez toujours et en permanence très doux. Placez votre main sur les grandes lèvres et caressez-les du bout des doigts dans un mouvement circulaire. Les grandes lèvres s'ouvriront naturellement dès qu'elle commencera à être excitée.
Écartez-les un peu plus, et frottez le bout de vos doigts de haut en bas contre les petites lèvres. Le mouvement, lent et doux, stimulera le clitoris, toujours recouvert par son capuchon. Faites des mouvements circulaires autour du clitoris avec le bout d'un doigt, puis glissez à nouveau sur les petites lèvres. Celles-ci vont s'ouvrir, découvrant le clitoris, et votre partenaire va secréter un liquide destiné à favoriser votre future pénétration. On dit qu'elle mouille.

Évitez une pression trop forte sur le clitoris, les mouvements brusques ou les changements de rythme, de pression. Une autre façon de lui faire plaisir est de prendre un de ses doigts et de vous en servir pour caresser son clitoris. Se masturber sans être maitresse de ses gestes procure un plaisir intense à certaines filles.

Laissez-la placer sa main sur la votre pour vous guider et vous montrer quelle vitesse et quelle pression elle aime.
Si vos deux mains ne sont pas occupées, servez-vous de celle qui est libre pour caresser ses seins.
Avec l’habitude vous deviendrez très vite capable de lui embrasser et lui lécher les seins tout en caressant sa vulve ; peu de filles résistent longtemps à ce traitement !

Son clitoris va se mettre en érection; suivant sa morphologie c'est visible ou non. En revanche son vagin va s'ouvrir naturellement et vous observerez un trou circulaire du diamètre de votre sexe : son corps s'apprète à recevoir votre pénis.
Introduisez  alors un doigt dans son vagin, puis un autre quand elle est plus excitée. Enfoncez-le d'abord doucement, puis plus profondément. Le mouvement peut être appuyé, mais doit rester lent. Continuez à stimuler le clitoris pendant que vous la "pénétrez". Ce « doigtage » est indispensable quand la jeune fille est vierge, afin d’élargir son hymen avant la première pénétration. Ne jamais pénétrer le vagin avec des ongles longs : Ca fait vraiment mal !
Ne pas essayer une tentative en force (introduction de 3-4 doigts ou plus) qui n'est pas nécessaire pour jouir.

Caressez par des pressions douces la paroi antérieure (l’avant) du vagin à différents niveaux, du plus bas, près de la vulve, au plus élevé, près du col de l’utérus jusqu’à la perception d’un petit corps spongieux sous les doigts : le point G.
Poursuivie de façon persévérante, selon une intensité guidée par les sensations éprouvées par la fille, cette stimulation peut conduire à l’orgasme.

Au lieu de vous servir de vos doigts, vous pouvez aussi frotter le bout de votre sexe en érection contre son clitoris. De même elle peut se masturber avec votre gland plutôt qu’avec ses doigts

C’est la dernière phase de la préparation ! et cela demande une bonne maîtrise de soi pour ne pas entrer en elle ! Sans préservatif c’est agréable mais très dangereux si elle ne prend pas la pilule.
Par contre c’est à faire « le grand jour » si possible et si vous en avez envie tous les deux.

Ne vous concentrez exclusivement sur le clitoris que lorsqu'elle est au bord de l'orgasme en abandonnant le « doigtage ».
Quand elle est sur le point de jouir, surtout n'arrêtez pas, ne changez rien! Au moment de l'orgasme, ralentissez mais continuez (doucement) jusqu'à ce qu'elle vous dise qu'elle n'en peut plus !
Si vous changez brusquement de technique alors qu'elle approchait de l'orgasme, cela peut être très frustrant, alors pas de faux-pas !
Il est rare qu’une femme ne gémisse pas de plaisir pendant l’orgasme ; c’est donc pour les débutants une bonne indication de leur réussite.

Si la position s’y prête, pendant l’orgasme, caressez-lui aussi l’orifice de l’anus très légèrement en ayant mouillé votre doigt avec de la salive.

Après l'orgasme, l'excitation et la sensibilité diminuent beaucoup plus lentement chez la femme que chez l'homme. Soyez donc très tendre, continuez à caresser son corps, embrassez-la: elle y sera très sensible... et sera sans doute prête à recommencer.



Comment elle doit lui caresser le pénis

Commencez à caresser son pénis avec vos mains et vos seins, embrassez-le jusqu'à ce qu'il soit en érection, et qu’il se décalotte, sauf évidement s'il est circoncis. Mettez alors la capote.

Puis encerclez le pénis avec vos doigts et effectuez des mouvements de va-et-vient. Gardez un rythme régulier. Demandez-lui de vous guider en mettant sa main sur la vôtre pour vous montrer quel vitesse lui convient. Faites aussi de longues caresses ainsi que des baisers sur tout son corps.

Vous pouvez  vous caresser le clitoris avec votre autre main. Dans ce cas faites-lui impérativement porter un préservatif pour éviter que des bribes de sperme ne se retrouvent malencontreusement dans votre vagin.

La plupart des garçons préfèrent un mouvement rythmique assez rapide jusqu'à ce qu'ils commencent à éjaculer. Pendant l'éjaculation, ralentissez le mouvement et continuez à tenir le pénis. Juste après l'orgasme, pénis et gland sont extrêmement sensibles: ne touchez plus à rien ! Cependant, quand l’envie vous en viendra, vous pouvez déposer un bisou sur son gland humide ; il appréciera ce témoignage d’amour.

 

  • Petit conseil pour les filles

Si vous estimez être trop lente à parvenir à l’orgasme (au début de vos relations) coupez votre séquence en offrant un temps de masturbation au garçon jusqu’à le faire jouir. Satisfait il sera plus attentif à vous et à votre plaisir après cet épisode.

 

Articles en rapport